8 pièges à éviter pour réussir votre brainstorming - Concepts Visuels
8 pièges à éviter pour réussir votre brainstorming

8 pièges à éviter pour réussir votre brainstorming

Avez-vous déjà participé à des séances de brainstorming qui finalement n'ont aboutis à rien (sauf vous faire perdre du temps) ?
 
Avez-vous déjà participé à des séances de brainstorming qui ont généré des tas d'idées, sans qu'aucune ne ce soit concrétisée ?
 
L'objectif d'une séance de brainstorming est de générer un maximum d'idées, de trouver des idées innovantes, que ce soit pour :
  • résoudre un problème, trouver des solutions
  • concevoir un nouveau produit un nouveau service
  • préparer une présentation
  • imaginer votre avenir
  • trouver des idées de voyages, vacances, cadeaux,...
Le brainstorming peut être pratiqué seul ou en groupe.
 
L'outil visuel idéal pour votre brainstorming est l'utilisation de cartes mentales.
 
Voir Les 9 étapes de création d'une carte mentale et Les 6 domaines d'utilisation du Mind Mapping pour plus de détail sur les cartes mentales (mind mapping).
 
Pour que votre session de brainstorming soit efficace et génère un maxiumum d'idées, attention à ne pas tomber dans les pièges suivants :

1) Phase de génération : pensée divergente

Dans cette première phase l'objectif est de générer un maximum d'idées.

Piège n° 1 : Ne pas identifier clairement votre objectif

La premier chose à faire est de définir clairement l'objectif de votre séance de brainstorming, quels en sont les limites. L'objectif doit être bien compris de chaque participant.
 
Une définition trop large du problème va générer une tonnes d'idées dans tous les sens, sans aller vers un objectif commun.
 
Faite attention à ce que les idées émises restent dans le sens de l'objectif visé, tout en ne limitant pas aux idées les plus évidentes. 

Piège n° 2 : Ne pas choisir les bonnes personnes

Si vous choisissez d'inviter des personnes semblables dans leur point de vue, du même département par exemple, vous aurez du mal à générer des idées neuves, d'avoir des points de vues différent concernant votre sujet.
 
Pour constituer votre groupe, choisissez des personnes de différents départements, de différents groupes (fournisseurs, clients, partenaires,...) pour avoir des points de vues différents et générer des idées novatrices. Invitez même des des personnes qui n'ont aucune relation avec le sujet, ce qui permettra d'avoir des idées complétement indépendante des concepts déjà existants.

Piège n° 3 : Ne pas laisser du temps de réflexion à chacun

Lors d'une séance en groupe, souvent la session de brainstorming commence dès le début en groupe. Dans de telles situations, ce sont en général toujours les mêmes personnes qui avancent leurs idées, alors que d'autres restent plus en retrait. Des idées intéressantes ne sont donc pas mises en avant.
 
Il est recommandé de commencer par une réflexion personnelle sur le sujet, ou chaque participant développe ses idées concernant le sujet. Chacun peut faire sa carte mentale en indiquant au centre de la feuille le sujet du brainstorming et en créant des branches avec les idées clés.
 
Ensuite seulement les idées seront échangées, regroupées par petits groupes de 4 à 5 personnes.
 
Puis finalement un représentant de chaque groupe présentera les idées du groupe à l'ensemble des participants, pour finalement créer un mind map global à tout le groupe.
 
En procédant ainsi, chacun à la chance de pouvoir exprimer ses idées.

Piège n° 4 : Le jugement, la censure et la critique

Le jugement, la critique et la censure sont également un frein à la créativité. Pendant la phase de génération d'idées, veuillez à ne pas censurer une idée, critiquer ou juger un intervenant. Aucune idées n'est mauvaise durant cette phase.
 
Les attitudes de critique, de jugement et la censure mettent les gens sur la défensive, avec la peur d'être critiquer ou que leur idée soit jugée, ce qui plombera la créativité.

Piège n° 5 : Les interruptions

Lors de la génération d'idées, celles-ci s'enchaînent, une idées en amenant une autre et ainsi de suite. Toute interruption comme les questions ou les demandes d'explications vont casser le rythme du flux de génération d'idées.
 
Eviter donc toute interruption, le but, générer un maximum d'idées sans se poser de questions à cette étape du processus.

Piège n° 6 : Ne pas faire de pause

Faite une pause, allez prendre l'air, aérez vos neurones. Après la pause vous reviendrez avec des idées nouvelles.

2) Phase de sélection : pensée convergente

Après avoir généré un maximum, dans cette 2ème phase, l'objectif est de faire le tri dans les idées pour ne sélectionner que celles que vous allez concrétiser.

Piège n° 7 : Ne pas sélectionner les idées selon l'objectif

Une erreur courante est de faire le ménage de vos idées sans tenir compte de l'objectif.
 
Remémorer donc à chacun quel est l'objectif avant de commencer cette phase de sélection. D'où l'importance, comme nous l'avons vu précédemment, de bien définir votre objectif.
 
Vous pourrez alors regrouper, associer et supprimer des idées, ainsi qu'en faire émerger d'autres.
 
Mettez à jour votre carte mentale ou créez en une nouvelle. L'avantage d'utilisation d'un logiciel de Mind Mapping est que vous pouvez facilement modifier votre carte en déplaçant les branches, en les associant différemment.

3) Phase de suivi

Piège n° 8 : Ne pas établir un plan d'action

Le dernier piège à éviter et de ne pas établir de plan d'actions et ne pas suivre la mise en place de ce plan. Trop souvent des séances de brainstorming se termine par une quantité d'idées émises, sans qu'aucune action ne soit mise en place.
 
Les idées restent au stade d'idées, le brainstorming n'aura été qu'une perte de temps.
 
Créer une carte mentale représentant le plan d'action et distribuez cette carte à chacun des participants et mettez en place un processus de suivi des actions.
image3_1
image2_1

Et vous, quels sont les problèmes que vous rencontrez pour réussir vos brainstorming ? Partagez-le dans les commentaires.

Share this article

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.