Les 9 étapes de création d'une carte mentale

Les 9 étapes de création d’une carte mentale

Dans l'article précédent Les 6 domaines d'utilisation du Mind Mapping, vous avez vu l'utilité des cartes mentales, l'outil idéal pour booster créativité et efficacité, pour développer vos idées, les associer, les partager.
 
Pour passer à la pratique dans l'utilisation des cartes mentales, il n'est pas toujours facile de savoir par où commencer pour créer votre carte.
 
Pour vous y aider, vous découvrirez dans cet article les 9 étapes pour créer vos cartes mentales.

La préparation

1. L'intention

Avant de commencer à créer votre mind map, il est indispensable de savoir quel est l'objectif de votre carte.
 
Est-ce pour une utilisation personnelle ou pour être présenté à d'autres personnes ? Dans le premier cas, une carte faite à la main, très personnelle peut très bien convenir, la seul personne devant la comprendre étant vous-même. Dans le second cas par contre, vous devez faire attention à ce que votre carte soit suffisamment claire pour être comprise par d'autres personnes. L'utilisation d'un logiciel pourra facilité la lisibilité. Il faut donc définir pour Qui, votre carte sera destinée.
 
Définissez ensuite clairement quel est le sujet de votre carte, quelle est votre idées centrale, le Quoi. Le centre de la carte (ou coeur de carte) représentera votre idée principale.
 
Pensez également au Pourquoi. Pourquoi voulez vous créer cette carte ? Est-ce pour prendre des notes sur un sujet que vous voulez mémoriser ? Dans ce cas votre mind map devra contenir des informations facilitant la mémorisation et contenir les informations nécessaire selon le niveau de détail que vous avez besoin.
Votre intention est-elle de développer un maximum d'idées autour d'un sujet (brainstorming) ? Dans ce cas, vous devrez laisser aller votre imagination et noter toutes les idées sans retenue, votre cerveau devra être en mode "génération d'idées". Si par contre votre mind map est destiné
 
Vous pouvez aussi vous poser la question Quand. Quand est-ce que vous allez utiliser votre carte ? Tous les jour, pour suivre les vos avancées sur vos tâches par exemple.
 
Réfléchissez également aux questions et Commentsi par exemple vous devez présenter votre carte, comment allez vous procéder, en distribuant à chaque personne la carte imprimée ou en faisant une présentation avec un logiciel de Mind Mapping ?
 
Pour définir l'objectif de votre carte, posez vous les questions Qui, Quoi, Quand, Où, Comment, Pourquoi.

2. Le matériel

Comme précédemment évoqué, il existe deux façon de créer une carte mentale, soit à la main, soit à l'aide d'un logiciel.
 
Pour une carte réalisée à la main, vous aurez besoin d'une feuille de papier (de préférence non-lignée, non-quadrillée) au format A4, ou mieux encore A3, ainsi que de crayons ou feutres de couleurs. Vous n'utiliserai pas la feuille en mode portrait comme nous le faisons classiquement pour prendre des notes de manière linéaire, mais en mode paysage, ce qui nous permet d'y inclure plus d'informations et d'avoir un format plus proche de notre champ de vision.
 
Pour créer un mind map à l'aide d'un logiciel, vous devrez disposer... d'un logiciel de Mind Mapping. Il en existent une multitude, certains gratuits, d'autres payants. Pour débuter, je vous conseil d'utiliser une version gratuite, tel que XMind par exemple, ou de télécharger une version d'évaluation avant d'acheter un produit. En effet, dans cette pléthore de logiciels dédiés au Mind Mapping, bien qu'ils possèdent tous les fonctionnalités de base pour créer des cartes, certaines fonctionnalités dépendent des éditeurs, comme des fonctionnalités de présentations, de formats d'exportations, de vues en mode planifications (diagramme de Gantt), etc...
 
Tester donc avant d'acheter, afin de voir si le produit correspond à VOTRE utilisation du Mind Mapping. Pour commencer, utilisez la version gratuite de Xmind.
 
Que ce soit pour une carte réalisée à la main ou sur ordinateur, les principes du mind mapping que nous allons voir restent les mêmes.

3. L'environnement

L'environnement dans lequel nous sommes impacte grandement notre créativité et notre concentration.
 
Dans un endroit bruyant, entouré de distractions (TV, radio, e-mail, réseau sociaux, smartphone, désordre sur le bureau, ...), nous perdons facilement notre focus sur notre tâche.
Pour être efficace, optez pour un endroit calme, lumineux et aéré.
 
Eliminez toutes sources de distractions, éteignez votre téléphone et déconnectez-vous des réseaux sociaux et de votre boîte mail.
 
Faite de l'ordre sur votre place de travail en enlevant tout élément perturbateur.
 
Il ne soit rester que votre feuille de papiers, vos crayons ou feutres de couleurs, et... vos idées !

La réalisation

4. Idées centrale

Après avoir déterminer votre objectif pour votre carte, réuni le matériel nécessaire et préparer votre environnement pour favoriser votre concentration, vous êtes prêt pour créer votre carte mentale.
 
Au centre de votre feuille placée en mode paysage, inscrivez l'objectif de votre carte, le sujet principal. Laissez suffisamment de place autours pour pouvoir par la suite ajouter vos idées.
 
Pour faciliter la mémorisation, dessinez une image, utilisez des couleurs, écrivez le texte en relief. L'idée centrale devrait contenir minimum 3 couleurs.

5. Branches principales

Depuis votre idées centrale, dessinez des lignes, courbes, sur lesquels vous inscrirez les mots-clés de vos idées principales concernant votre sujet.

Pour favoriser la mémorisation (et la lecture), dessinez entre 7 et 10 branches principales.

6. Branches secondaires

Depuis les branches principales, dessinez des lignes pour les idées secondaires et ainsi créer une hiérarchie d'idées, c'est la pensée irradiante, une idées en génère une autre, et ainsi de suite.

A chaque niveau, nous sommes un peux plus dans le détail. Réduisez l'épaisseur des lignes à chaque niveau. Comme pour les branches principales, écrivez un mot-clé ou dessinez une image-clé sur chaque branche.

Pour faciliter la génération d'idées et leurs associations, la longueur des branches doit respecter la longueur des mots. Vous pouvez aussi allier mots et images sur une branche.

7. Connexions / Associations

Pour connecter ou associer certaines idées de votre cartes, utilisez les couleurs.

En général, nous utilisons une couleur différente pour chaque branche principale.

Dessinez des flèches entre différentes branches pour marquer l'association d'idées.

L'utilisation de symboles, permet également d'associer visuellement des idées dispersées sur la carte.

8. Mise en évidence

Pour mettre en évidence certaines branches, vous pouvez les entourer, afin de créer un nuage autour d'un groupe d'idées. La plupart des logiciels de Mind Mapping disposent de cette fonctionnalité.

L'amélioration

9. Faire une pause

Après avoir terminé votre mind map, faites une pause, prenez de la distance avec votre carte, sortez prendre l'air ou passez une bonne nuit de sommeil.

Vous pourrez ensuite revenir sur votre carte mentale avec des idées neuves et ainsi la compléter et l'améliorer.

A vous de jouer

Comme tous les conseils, ceux-ci ne sont valable que si vous exercez et pratiquez.

Si vous découvrez cet outil formidable qu'est le Mind mapping, je vous propose comme exercice de faire une carte mentale qui résume cet article.
 
Si vous êtes déjà habitué à créer des cartes mentales, prenez l'une de vos carte et et regardez si vous pouvez l'améliorer en fonction des étapes que nous avons vu.
Aviez vous bien défini votre intention avant de créer votre carte ?
Utilisez-vous bien des mots-clés ou images-clés sur les différentes branches ?
Pouvez-vous ajouter des associations en ajoutant des flèches ou des symboles ? 
Pouvez-vous mettre en évidence certaines branches ?
Les étapes de création d'une carte mentale

Cet article pourrait intéresser vos connaissances ? Partagez-le.

Share this article

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *